CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Boudet G, Chausse P, Thivel D, Rousset S, Mermillod M, Baker JS, Parreira LM, Esquirol Y, Duclos M and Dutheil F (2019) How to Measure Sedentary Behavior at Work ? Front. Public Health 7:167. doi : 10.3389/fpubh.2019.00167
Spatola, N., Belletier, C., Chausse, P., Augustinova, M., Normand, A., Barra, V., Ferrand, L.*, & Huguet, P.* (in press *equal contribution). Improved cognitive control in presence of anthropomorphized robots. International Journal of Social Robotics.
Spatola, N., Anier, N., Redersdorf, S., Ferrand L., Belletier, C., Normand, A., & Huguet, P. (in press). National stereotypes and robots’ perception : the “made in” effect". Frontiers in Robotics and AI.
SÉMINAIRES
24/10/2019 – François MAQUESTIAUX

Attention centrale et vieillissement : de la recherche d’exceptions à l’hypothèse ORCA (Amphi. Paul Collomp, 10h30-12h00)

Rechercher




Accueil > Recrutements

UCA - LAPSCO - EA 7280 - « Connais-­toi toi même » : Allocation doctorale - Appel à candidature

publié le , mis à jour le

 

Juin 2019. Le LAPSCO et l’équipe d’accueil 7280 Neuro‐psycho‐pharmacologie des systèmes dopaminergiques sous‐corticaux proposent un contrat doctoral dans le cadre du projet « Connais-toi toi même » financé par l’IRESP (Institut de Recherche en Santé Publique).

 

Date limite des candidatures : 25 août 2019
Auditions pour les candidat.e.s retenu.e.s début septembre

(la date sera précisée ultérieurement)

 
DESCRIPTIF DU PROJET

Ce projet s’inscrit dans une dynamique portée par l’équipe Hospitalo‐universitaire en addictologie, qui a développé une expertise et un réseau solide à l’origine de la mise en place d’actions de prévention en partenariat avec l’éducation nationale. Dans le cadre de ce programme un partenariat avec le laboratoire de psychologie sociale et cognitive (LAPSCO UMR CNRS 6024) de Clermont-­‐Ferrand pour la conception du module sera développé. Il vise à accroître la connaissance de soi des élèves via une pédagogie participative.

Nous faisons le constat que si les programmes de prévention qui axent les interventions sur l’acquisition de compétences psychosociales sont pertinents, on observe toutefois souvent un décalage entre une réelle acquisition de compétences et une non utilisation de ces compétences en contexte. En d’autres termes, malgré l’amélioration du niveau de compétences, les adolescents dans un contexte donné, peuvent se laisser influencer pour consommer des substances psycho actives.

Objectifs : Nous souhaitons donc mettre en place un programme qui aurait pour ambition d’augmenter la clarté du concept de soi des adolescents. Ce programme serait évalué en le comparant à un programme classique. Ces interventions seront réalisées sur la base d’interventions validées dans l’amélioration des compétences psychosociales (programme « unplugged »).

Méthode : Notre projet se déroulera sur 36 mois. Nous allons réaliser, sur plusieurs classes de collège (4 ème) de la région Auvergne Rhône Alpes, un programme de prévention visant à améliorer les compétences psychosociales et la connaissance de soi.

Perspectives : Nous pensons que cibler la dynamique identitaire qui peut se jouer à l’adolescence nous permettra d’accroître la pertinence individuelle des actions de prévention. Nous avons pour ambition l’implémentation systématique du programme au sein de l’éducation nationale.

 

Durée 36 mois
Rémunération environ 1 500 euros net (cf. Arrêté du 29 août 2016)

 

 
PROFIL RECHERCHE

Sous la direction conjointe de Georges BROUSSE (professeur CHU Clermont-­‐Ferrand et porteur du projet Connais-­‐toi toi même), de Marie IZAUTE (professeure de Psychologie au LAPSCO) et Frédérique TEISSEDRE (maître de conférences en psychologie au LAPSCO), le/la doctorant·∙e recruté·∙e dans ce cadre devra :

- 1. se familiariser avec la littérature scientifique sur la prévention en addictologie, les théories de psychologie sociale sur le soi et les modèles de psychologie de la santé
- 2. réaliser des interventions de prévention
- 3. développer le cas échéant des protocoles expérimentaux rigoureux,
- 4. assurer le recrutement, les passations et le suivi des participants des différents collèges,
- 5. assurer la coordination entre les intervenants pour le recrutement et la passation des programmes,
- 6. mener les analyses statistiques et contribuer à l’interprétation des résultats,
- 7. participer à la valorisation et à la diffusion de ces résultats.

Le/la doctorant∙e recruté·e devra être titulaire d’un Master en psychologie.
Il/elle devra avoir une bonne maîtrise de la méthode expérimentale ainsi que des connaissances sur la prévention dans le domaine de santé. Le/la candidat·∙e devra avoir de l’expérience dans la formation ou l’évaluation ou la prise en charge. Une expérience de recherche sur des problématiques en lien avec la psychologie sociale/ cognitive ou de la santé, sera examinée avec attention.

 
CANDIDATURES

Pièces à joindre au dossier, dans un fichier PDF unique :
- Un CV
- Une lettre de motivation
- La copie du relevé de notes de Master 2 et la copie du diplôme de Master 2
- Un résumé des travaux antérieurs (Master 1 et Master 2)

Les personnes pré-sélectionnées seront convoquées pour soutenir de vive voix leur candidature devant un jury élaboré par l’école doctorale.

 

Dossier à adresser à marie.izaute@uca.fr
Date limite des candidatures 25 août 2019

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à la brochure au format pdf.