CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
de la Sablonnière, R., Nugier, A., Kleinlogel, E.P., Pelletier-Dumas, M. & Guimond, S. (In Press). The Impact of National Integration Policies on Prejudice and Psychological Well-being : The Fundamental Role of the Clarity and Coherence of Integration Policies. European Journal of Social Psychology.
Kleinlogel, E.P., Nugier, A., Pelletier-Dumas, M., de la Sablonnière, R., & Guimond, S. (In Press). Why do people come to support a highly controversial law ? Manipulating the clarity and coherence of a law can shape individuals’ perception and approval. Psychologie Française.
Anier, N., Roebroeck, E., Kleinlogel, E. P., Badea, C., Nugier, A., Berthon, M., & Guimond, S. (2019). The effect of the normative context on intergroup discrimination : Implications for the scientific value of exact and conceptual replications. International Journal of Intercultural Relations, 73, 43-58. Doi : 10.1016/j.ijintrel.2019.07.006
ÉVÉNEMENTS
Soutenance de thèse de Quentin Victeur : Capture attentionnelle par les expressions faciales émotionnelles : nouveaux arguments expérimentaux en faveur de l’hypothèse de conditionnalité

Lundi 9 décembre 2019. Soutenance de thèse de Quentin Victeur (LAPSCO, CNRS, UCA). A 9h, amphi 125, MSH Clermont-Ferrand.

Rechercher




Accueil > À la une

Committees with implicit biases promote fewer women when they do not believe gender bias exists

publié le , mis à jour le

Août 2019. Le LAPSCO à la pointe des travaux sur les conséquences de la stéréotypie implicite, dans Nature Human Behaviour.

Whether gender bias contributes to women’s under-representation in scientific fields is still controversial. Past research is limited by relying on explicit questionnaire ratings in mock-hiring scenarios, thereby ignoring the potential role of implicit gender bias in the real world. We examine the interactive effect of explicit and implicit gender biases on promotion decisions made by scientific evaluation committees representing the whole scientific spectrum in the course of an annual nationwide competition for elite research positions. Findings reveal that committees with strong implicit gender biases promoted fewer women at year 2 (when committees were not reminded of the study) relative to year 1 (when the study was announced) if those committees did not explicitly believe that external barriers hold women back. When committees believed that women face external barriers, implicit biases did not predict selecting more men over women. This finding highlights the importance of educating evaluative committees about gender biases.

Régner, I., Thinus-Blanc, C., Netter, A., Schmader, T. *, & Huguet, P.* (* equal contribution, 2019). Committees with implicit biases promote fewer women when they do not believe gender bias exists. Nature Human Behaviour, 3 1171–1179. doi : 10.1038/s41562-019-0686-3

Pour aller plus loin

Communiqué de presse national du CNRS (26 août 2019)

Des résultats publiés dans Nature Human Behaviour révèlent des mécanismes défavorables aux femmes dans l’univers de la recherche scientifique lors des concours pour la promotion des chercheurs/ses confirmé(e)s. Conduite par des membres du laboratoire de psychologie cognitive (Aix Marseille Université /CNRS), du laboratoire de psychologie sociale et cognitive (Université Clermont Auvergne/CNRS), et de l’Université de British Columbia (Canada), avec la collaboration de la Mission Pour la Place Des Femmes (MPDF) au CNRS, cette étude montre deux phénomènes : 1- la présence d’un biais cognitif (non détectable au niveau déclaratif) traduisant l’infiltration d’un stéréotype de genre en mémoire sémantique chez les membres des jurys de concours, hommes ou femmes, quelle que soit leur expertise scientifique, de la physique des particules jusqu’aux sciences sociales ; 2- l’influence délétère de ce biais implicite sur les décisions de promotion des femmes dans les jurys qui trivialisent l’idée d’une discrimination de genre, contrairement à ceux plus sensibles à cette question. Ces résultats montrent l’impact des stéréotypes de genre dans leur dimension implicite sur la promotion des femmes dans tous les secteurs de la science, et encouragent la mise en place de formations dans ce domaine à l’usage des jurys de concours.

L’article complet

multiple media cover, Science Daily, The Scientist Mag, Times higher Education, etc, please see https://www.nature.com/articles/s41562-019-0686-3/metrics