CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Huet, S., Deffuant,G., Nugier, A., Streith, M., Guimond, S. (2019). Resisting hostility generated by terror : An agent-based study. PLoSONE 14(1) : e0209907. doi : 10.1371/journal.pone.0209907
Flaudias, V., Teisseidre, F., De Chazerona, I., Chalmetona, M., Bertin, C., Izaute, M., Chakroun-Baggioni, N., Pereira, B., Brousse, G., Maurage, P. (2019). A multi-dimensional evaluation of craving and impulsivity among people T admitted for alcohol-related problems in emergency department, Psychiatry Research, 569-571. doi :10.1016/j.psychres.2018.12.118
Maillard, F., Vazeille, E., Sauvanet, P., Sirvent, P., Bonnet, R., Combaret, L., Chausse, P., Chevarin, C., Otero, YF., Delcros, G., Chavanelle, V., Boisseau, N., Barnich, N. (2019). Preventive Effect of Spontaneous Physical Activity on the Gut-Adipose Tissue in a Mouse Model That Mimics Crohn’s Disease Susceptibility. Cells 2019, 8(1), 33 ; doi : 10.3390/cells8010033
SÉMINAIRES
07/03/19 – Jessica MANGE

Amorçage de stéréotypes, menace perçue et cibles « catégoriellement incertaines » : conséquences sur les réponses agressives automatiques (Amphi. Paul Collomp, 10h30-12h00)

ÉVÉNEMENTS
Soutenance de thèse de Méghane Tossonian : Les règles phonologiques universelles en lecture chez les adultes normo-lecteurs et les illettrés

Jeudi 28 février 2019. Soutenance de thèse de Méghane Tossonian (LAPSCO/CNRS/UCA). A 15h30, amphi Paul Collomp.

Rechercher




Accueil > À la une

Un projet LAPSCO, le projet DISESTEEM, lauréat de l’appel à projets 2018 de l’ANR !

publié le , mis à jour le

Septembre 2018. Un projet LAPSCO, le projet DISESTEEM, lauréat de l’appel à projets 2018 de l’ANR ! Le consortium constitué pour ce projet (LAPSCO UMR CNRS à Clermont, PAVéA EA à Tours, Research Chair Intergroup Relations, Univ. Moncton, Canada) est porté et coordonné par Delphine Martinot.

 
DISESTEEM a pour objectif d’étudier chez les pré-adolescents et adolescents le lien entre le désengagement psychologique et l’estime de soi afin de mieux prévenir le décrochage scolaire, préoccupation majeure de l’institution scolaire, des parents, mais aussi des chercheurs. Le désengagement psychologique dans le domaine scolaire est utilisé en réponse à des difficultés scolaires et consiste à se retirer psychologiquement de l’école.

 

L’originalité du projet DISESTEEM est

(1) d’identifier de nouveaux prédicteurs du désengagement psychologique
(2) de mettre en évidence ses liens avec l’estime de soi globale et des dimensions spécifiques d’estime de soi en fonction de l’avancée dans l’adolescence
(3) d’étudier ses effets sur l’apprentissage
(4) d’examiner des pistes d’action pour prévenir le désengagement psychologique.