CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Deffuant, G., Roozmand, O., Huet, S., Khamzina, K., Nugier, A., Guimond, S. (2022). Can biases in perceived attitudes explain anti-conformism ? in IEEE Transactions on Computational Social Systems, doi : 10.1109/TCSS.2022.3154034.
Dezecache G., Martin J.R., Tessier C., Safra L., Pitron V., Nuss P. & Grèzes J. (2021). Nature and determinants of social actions during a mass shooting. PLOS ONE, 16. doi : 10.1371/journal.pone.0260392
Newson M., Zhao Y., El Zein M., Sulik J., Dezecache G., Deroy O. & Tunçgenç B. (2021). Digital contact does not promote wellbeing, but face-to-face does : A cross-national survey during the Covid-19 pandemic. New Media & Society. doi : 10.1177/14614448211062164
SÉMINAIRES
13/10/2022 – Bahador BAHRAMI

Socialising with hybrid intelligence. (Teams, 10h30-12h00)

20/10/2022 – Odile ROHMER

La question du handicap dans le champ de la cognition sociale. (Teams, 10h30-12h00)

ÉVÉNEMENTS
Soutenance de thèse d’Ophélie Lucas : Améliorer l’approche diagnostique du déficit phonologique dans la dyslexie développementale via l’évaluation de la grammaire phonologique et du contexte socio-évaluatif

Mardi 25 octobre 2022. Soutenance de thèse d’Ophélie Lucas (LAPSCO, CNRS, UCA) à 9h30, amphi 220 à la MSH.

#Metoo et #Balancetonporc : analyse et comparaison

Informations relatives aux droits CNIL et à la non-oppostion

Rechercher




Accueil > À la une

Pourquoi cesser de réfléchir à un choix complexe s’avère parfois bénéfique

publié le , mis à jour le

Avril 2017. Une étude à paraître dans le Journal of Experimental Psychology : Learning, Memory, and Cognition permet d’expliquer pourquoi cesser de réfléchir à un choix complexe s’avère parfois bénéfique.

Cesser de réfléchir à un choix complexe pendant un moment permet parfois de prendre une meilleure décision. Nos résultats permettent de préciser les situations dans lesquelles cet effet dit de « pensée inconsciente » est susceptible de se produire et mettent en évidence le rôle prépondérant de la mémoire dans sa survenue. Ainsi, une période de distraction permet de mieux structurer la mémoire des informations pertinentes et s’avère bénéfique lorsque l’ensemble des informations relatives à une même option sont présentées simultanément. En revanche, présenter les informations une par une facilite le rappel des détails et la réflexion consciente. Celle-ci est alors plus efficace.

Pour en savoir plus : Abadie, M., Waroquier, L., & Terrier, P. (2016). The role of gist and verbatim memory in complex decision making : Explaining the unconscious-thought effect. Journal of Experimental Psychology : Learning, Memory, and Cognition. DOI :10.1037/xlm0000336.