CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Ferrand, L., Ducrot, S., Chausse, P., Maïonchi-Pino, N., O’Connor, R. J., Parris, B. J., Perret, P., Riggs, K. J., & Augustinova, M. (2019). Stroop interference is a composite phenomenon : Evidence from distinct developmental trajectories of its components. Developmental Science. doi : 10.1111/desc.12899
Augustinova, M., Parris, B. A., & Ferrand, L. (2019). The loci of Stroop interference and facilitation effects with manual and vocal responses. Frontiers in Psychology, 10:1786. doi : 10.3389/fpsyg.2019.01786
Boudet G, Chausse P, Thivel D, Rousset S, Mermillod M, Baker JS, Parreira LM, Esquirol Y, Duclos M and Dutheil F (2019) How to Measure Sedentary Behavior at Work ? Front. Public Health 7:167. doi : 10.3389/fpubh.2019.00167
ÉVÉNEMENTS
Soutenance de thèse de Quentin Victeur : Capture attentionnelle par les expressions faciales émotionnelles : nouveaux arguments expérimentaux en faveur de l’hypothèse de conditionnalité

Lundi 9 décembre 2019. Soutenance de thèse de Quentin Victeur (LAPSCO, CNRS, UCA). A 9h, amphi 125, MSH Clermont-Ferrand.

Rechercher




Accueil > À la une

Les garçons nuls en lecture ?

publié le , mis à jour le

Mai 2016. Les garçons nuls en lecture ? Publiée dans le Journal of Experimental Social Psychology et reprise dans Wall Street Journal et Pour la Science, une étude remet en cause l’idée d’une supériorité intrinsèque des filles sur les garçons en lecture. Fruit d’une collaboration entre Pascal Pansu et Sylvain Max (Université de Grenoble), Isabelle Régner & Pascale Colé (LPC Aix-Marseille Université), Pascal Huguet (LAPSCO) et John Nezlek (University of Williamsburg, Virginia, USA), l’étude montre une supériorité des garçons lorsque l’exercice de lecture est présenté non plus comme un « test » mais comme un jeu.

Pour en savoir plus :