CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Spatola, N., Belletier, C., Chausse, P., Augustinova, M., Normand, A., Barra, V., Ferrand, L.*, & Huguet, P.* (in press *equal contribution). Improved cognitive control in presence of anthropomorphized robots. International Journal of Social Robotics.
Spatola, N., Anier, N., Redersdorf, S., Ferrand L., Belletier, C., Normand, A., & Huguet, P. (in press). National stereotypes and robots’ perception : the “made in” effect". Frontiers in Robotics and AI.
Belletier, C., Normand, A., Camos, V., Barrouillet, P., & Huguet, P. (In press). Choking under experimenter’s presence : Impact on proactive control and practical consequences for psychological science. Cognition.
SÉMINAIRES
27/06/2019 – Amanda BENSON

New technology in health (Salle 404, 11h00-12h30)

ÉVÉNEMENTS
Examens : pour bien réviser, testez-vous !

Juin 2019. Examens : pour bien réviser, testez-vous ! par Mathilde Lamotte, Céline Darnon et Marie Izaute, theconversation.com.

RECRUTEMENTS
UCA - LAPSCO - Projet ViMaCC : Appel à candidature - Allocation doctorale

Le LAPSCO propose un contrat doctoral dans le cadre du projet « Vieillissement, Maladie Chronique et stimulation Cognitive (ViMaCC) », cofinancé par l’Union européenne dans le cadre du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).
Date limite des candidatures : 28 juin 2019

Rechercher




Accueil > À la une

Des garçons aussi bons que des filles en lecture, c’est possible !

publié le , mis à jour le

Septembre 2017. Dans une Tribune publiée dans le journal Libération, Pascal Huguet (CNRS, LAPSCO, Université Clermont Auvergne), Pascal Pansu (Université Grenoble Alpes), Isabelle Régner (CNRS, LPC, Université Aix-Marseille), Sylvain Max (Burgundy School of Business), Pascale Colé (CNRS, LPC, Université Aix-Marseille) et John B. Nezlek (College of William & Mary Williamsburg, USA) font état de leurs travaux récents permettant de réinterpréter l’origine de la supériorité des filles sur les garçons en lecture.

 

 

 
Pour en savoir plus :

Pansu, P., Régner, I., Max, S., Colé, P., Nezlek, J. B., & Huguet, P. (2016). A burden for the boys : Evidence of stereotype threat in boys’ reading performance. Journal of Experimental Social Psychology, 65, 26-30.