CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Ferrand, L., Ducrot, S., Chausse, P., Maïonchi-Pino, N., O’Connor, R. J., Parris, B. J., Perret, P., Riggs, K. J., & Augustinova, M. (2019). Stroop interference is a composite phenomenon : Evidence from distinct developmental trajectories of its components. Developmental Science. doi : 10.1111/desc.12899
Augustinova, M., Parris, B. A., & Ferrand, L. (2019). The loci of Stroop interference and facilitation effects with manual and vocal responses. Frontiers in Psychology, 10:1786. doi : 10.3389/fpsyg.2019.01786
Boudet G, Chausse P, Thivel D, Rousset S, Mermillod M, Baker JS, Parreira LM, Esquirol Y, Duclos M and Dutheil F (2019) How to Measure Sedentary Behavior at Work ? Front. Public Health 7:167. doi : 10.3389/fpubh.2019.00167
SÉMINAIRES
24/10/2019 – François MAQUESTIAUX

Attention centrale et vieillissement : de la recherche d’exceptions à l’hypothèse ORCA (Amphi. Paul Collomp, 10h30-12h00)

07/11/2019 – Christophe GOBBE

Objectiver la vulnérabilité : du qualitatif au quantitatif. Apports, limites et impasses dans le cadre d’une étude sur un art martial. (Amphi. Paul Collomp, 10h30-12h00)

ÉVÉNEMENTS
80 ans CNRS GDR mémoire - La recherche sur la mémoire ou à la recherche de la mémoire ?

Mercredi 16 octobre 2019. Marie IZAUTE & Guillaume VALLET animeront un café-débat sur "la recherche sur la mémoire"/"à la recherche de la mémoire", dans l’amphithéâtre Aulagnier, IAE Auvergne-EUM Clermont-Ferrand de 18h00 à 20h30.

Soutenance de thèse d’Alyson Sicard : Filles et garçons face à la meilleure réussite scolaire des filles : quelles conséquences sur la perception des relations de genre et la performance ?

Vendredi 8 novembre 2019. Soutenance de thèse d’Alyson Sicard (LAPSCO, CNRS, UCA). A 14h30, Université Clermont Auvergne, amphi Collomp.

Rechercher




Accueil > À la une

Des garçons aussi bons que des filles en lecture, c’est possible !

publié le , mis à jour le

Septembre 2017. Dans une Tribune publiée dans le journal Libération, Pascal Huguet (CNRS, LAPSCO, Université Clermont Auvergne), Pascal Pansu (Université Grenoble Alpes), Isabelle Régner (CNRS, LPC, Université Aix-Marseille), Sylvain Max (Burgundy School of Business), Pascale Colé (CNRS, LPC, Université Aix-Marseille) et John B. Nezlek (College of William & Mary Williamsburg, USA) font état de leurs travaux récents permettant de réinterpréter l’origine de la supériorité des filles sur les garçons en lecture.

 

 

 
Pour en savoir plus :

Pansu, P., Régner, I., Max, S., Colé, P., Nezlek, J. B., & Huguet, P. (2016). A burden for the boys : Evidence of stereotype threat in boys’ reading performance. Journal of Experimental Social Psychology, 65, 26-30.