CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Ferrand, L., Ducrot, S., Chausse, P., Maïonchi-Pino, N., O’Connor, R. J., Parris, B. J., Perret, P., Riggs, K. J., & Augustinova, M. (2019). Stroop interference is a composite phenomenon : Evidence from distinct developmental trajectories of its components. Developmental Science. doi : 10.1111/desc.12899
Augustinova, M., Parris, B. A., & Ferrand, L. (2019). The loci of Stroop interference and facilitation effects with manual and vocal responses. Frontiers in Psychology, 10:1786. doi : 10.3389/fpsyg.2019.01786
Boudet G, Chausse P, Thivel D, Rousset S, Mermillod M, Baker JS, Parreira LM, Esquirol Y, Duclos M and Dutheil F (2019) How to Measure Sedentary Behavior at Work ? Front. Public Health 7:167. doi : 10.3389/fpubh.2019.00167
SÉMINAIRES
24/10/2019 – François MAQUESTIAUX

Attention centrale et vieillissement : de la recherche d’exceptions à l’hypothèse ORCA (Amphi. Paul Collomp, 10h30-12h00)

07/11/2019 – Christophe GOBBE

Objectiver la vulnérabilité : du qualitatif au quantitatif. Apports, limites et impasses dans le cadre d’une étude sur un art martial. (Amphi. Paul Collomp, 10h30-12h00)

ÉVÉNEMENTS
80 ans CNRS GDR mémoire - La recherche sur la mémoire ou à la recherche de la mémoire ?

Mercredi 16 octobre 2019. Marie IZAUTE & Guillaume VALLET animeront un café-débat sur "la recherche sur la mémoire"/"à la recherche de la mémoire", dans l’amphithéâtre Aulagnier, IAE Auvergne-EUM Clermont-Ferrand de 18h00 à 20h30.

Soutenance de thèse d’Alyson Sicard : Filles et garçons face à la meilleure réussite scolaire des filles : quelles conséquences sur la perception des relations de genre et la performance ?

Vendredi 8 novembre 2019. Soutenance de thèse d’Alyson Sicard (LAPSCO, CNRS, UCA). A 14h30, Université Clermont Auvergne, amphi Collomp.

Rechercher




Accueil > Tables rondes CPAFO

26/09/2019 - 12h15 - CPAFO en salle 404

par Jean-Claude Croizet - publié le , mis à jour le


Belia et al. (2005) : Les chercheurs ont une compréhension erronée des barres d’erreur

 

« La table ronde CPAFO continue encore et toujours sa quête de connaissance... »

 
Le premier rendez-vous de CPAFO Saison 2 aura lieu le jeudi 26 septembre à 12h15 salle 404.

 
 

Date : Jeudi 26 septembre 2019
Heure : 12h15-13h15
Lieu : Salle 404

 
 
Pour le premier CPAFO jeudi 26 septembre nous discuterons de l’interprétation des barres d’erreurs dans les graphiques et des erreurs communément commises par les chercheur.e.s en nous appuyant sur l’article de Belia et al. (2005).

 
Plusieurs nouveautés cette année :

- Un nouvel horaire : les rendez-vous auront lieu le jeudi de 12h15 à 13h15 voire plus pour celles et ceux qui pourront.

- Boris rejoignant la Comté du Sud, c’est Anaïs qui reprend le flambeau. Nous remercions très chaleureusement Boris pour avoir porté avec brio la première saison de CPAFO.

- Chaque premier jeudi du mois, il y aura un Après CPAFO à 17h30 (départ de la fac) pour se rendre aux « Terres de la Cervoise", établissement plus connu sous le nom de « Beerland » où il sera possible de poursuivre les discussions scientifiques.

 
Ce jeudi 26 septembre nous aurons exceptionnellement, car ce n’est pas le premier jeudi du mois, un Après CPAFO pour entre autre souhaiter une bonne quête à Boris dans la Comté du Sud.
 
Pour rappel, ce rendez-vous est ouvert à tout le laboratoire. Il se tient habituellement une à deux fois par mois au laboratoire.
 

À Jeudi pour cette nouvelle édition !

 
Auteurs (année) : Belia, S., Fidler, F., Williams, J., & Cumming, G. (2005)
Titre : Researchers Misunderstand Confidence Intervals and Standard Error Bars.
Journal : Psychological Methods

 
Résumé :
Little is known about researchers’ understanding of confidence intervals (CIs) and standard error (SE) bars. Authors of journal articles in psychology, behavioral neuroscience, and medicine were invited to visit a Web site where they adjusted a figure until they judged 2 means, with error bars, to be just statistically significantly different (p < .05). Results from 473 respondents suggest that many leading researchers have severe misconceptions about how error bars relate to statistical significance, do not adequately distinguish CIs and SE bars, and do not appreciate the importance of whether the 2 means are independent or come from a repeated measures design. Better guidelines for researchers and less ambiguous graphical conventions are needed before the advantages of CIs for research communication can be realized.
(PsycINFO Database Record (c) 2005 APA, all rights reserved)