CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Matias, J., Quinton, J.-C., Colomb, M., Izaute, M., & Silvert, L. (2021). Reward history modulates perceptual load effects. Acta Psychologica, 212, 103217. https://doi.org/10.1016/j.actpsy.2020.103217
Sicard, A., Martinot, D., Toczek, M-C., Pironom, J., & Darnon, C. (2021). Turning the gender tables : evidence of students’ awareness of a reversal in gender status between academic and occupational contexts. Social Psychology of Education, 24 (1), 247-272. https://doi.org/10.1007/s11218-021-09607-0
Parris, B., Hasshim, N., Wadsley, M., Augustinova, M., & Ferrand, L. (2021).The loci of Stroop effects : A critical review of methods and evidence for levels of processing contributing to color-word Stroop effects and the implications for the loci of attentional selection. Psychological Research. doi : https://doi.org/10.1007/s00426-021-01554-x
SÉMINAIRES
23/09/2021 – Hyeonjeong JEONG

Brain mechanisms of language acquisition through social interaction. (Teams, 10h00-11h30)

30/09/2021 – Martial MERMILLOD et Adeline LACROIX

Cerveau prédictif et reconnaissance visuelle des émotions dans l’autisme. (Amphi Collomp, 10h30-12h00)

Rechercher




Accueil > Séminaires

30/09/2021 – Martial MERMILLOD et Adeline LACROIX

par Ludovic FERRAND - publié le , mis à jour le

Cerveau prédictif et reconnaissance visuelle des émotions dans l’autisme.

Date : 30 septembre 2021
Heure : 10h30 - 12h00
Lieu : Amphi Paul Collomp

Résumé

A la différence des réseaux de neurones artificiels (e.g. Convolutional Neural Networks), le cerveau humain utilise massivement des connexions synaptiques top-down dans des processus de cognition visuelle bas-niveaux (e.g. reconnaissance, catégorisation, etc.) comme dans des processus socio-émotionnels complexes (e.g. évaluation affective, préjugés, etc.). L’objectif de ce séminaire sera (1) de présenter les modèles théoriques impliqués dans ces processus cognitifs, émotionnels et sociaux (2) d’apporter des données expérimentales en faveur de ces processus et (3) de présenter des applications dans le domaine de l’autisme. Le domaine de l’autisme présente en effet des caractéristiques intéressantes dans la mesure où les personnes autistes pourraient être moins soumises à ces processus « top-down » et se fonder sur une intégration plus « bottom-up » de l’information. Ces spécificités au niveau des processus top-down pourraient contribuer à un traitement atypique des informations de bas et haut niveau, et par là-même aux difficultés socio-émotionnelles rencontrées par les personnes autistes.

Mots-clefs : Psychologie, Sciences Affectives, Neurosciences Sociales

Conférenciers

Martial MERMILLOD (Université Grenoble Alpes) et Adeline LACROIX (Université Grenoble Alpes)