CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Dezecache G., Martin J.R., Tessier C., Safra L., Pitron V., Nuss P. & Grèzes J. (2021). Nature and determinants of social actions during a mass shooting. PLOS ONE, 16. doi : 10.1371/journal.pone.0260392
Newson M., Zhao Y., El Zein M., Sulik J., Dezecache G., Deroy O. & Tunçgenç B. (2021). Digital contact does not promote wellbeing, but face-to-face does : A cross-national survey during the Covid-19 pandemic. New Media & Society. doi : 10.1177/14614448211062164
Sulik J., Deroy O., Dezecache G., Newson M., Zhao Y., El Zein M. & Tunçgenç B. (2021). Facing the pandemic with trust in science. Humanities & Social Sciences Communications, 8, 301. doi : 10.1057/s41599-021-00982-9
SÉMINAIRES
19/05/2022 – Fanny LALOT

« Liberté ! » ? Application du modèle IDEAS (Identity-Deprivation-Efficacy-Action-Subjective well-being) aux manifestations anti-confinement durant la pandémie de COVID-19. (Salle 307, 10h30-12h00)

02/06/2022 – Bob FRENCH

La Singularité et Le Hard Problem de l’Intelligence Artificielle. (Amphi Collomp, 10h30-12h00)

ÉVÉNEMENTS
Enseignement et formation 2022

Juin 2022. Conditions d’admission en thèse

Rechercher




Accueil > Séminaires

19/05/2022 – Fanny LALOT

par Ludovic FERRAND - publié le , mis à jour le

« Liberté ! » ? Application du modèle IDEAS (Identity-Deprivation-Efficacy-Action-Subjective well-being) aux manifestations anti-confinement durant la pandémie de COVID-19

Date : 19 mai 2022
Heure : 10h30 - 12h00
Lieu : Salle 307

Résumé

Les manifestations anti-gouvernementales constituent un aspect important de la vie politique, susceptible d’entraîner des changements politiques et sociaux décisifs. Cependant, les modèles psychologiques de l’action collective ont souvent négligé ces formes particulières d’actions opposant le groupe des citoyens à son gouvernement, privilégiant l’étude d’actions visant à améliorer ou rétablir les droits d’un groupe minoritaire particulier. Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, nous avons étudié si le modèle IDEAS (Identity-Deprivation-Efficacy-Action-Subjective well-being) pouvait prédire les intentions des citoyens de s’opposer et de protester contre leur gouvernement – spécifiquement, leur intention de s’engager dans des manifestations s’opposant au confinement. S’appuyant sur un échantillon représentatif de la population britannique (N = 1,536) questionné en octobre 2020, les résultats confirment un effet significatif de la privation relative collective (cognitive et affective) ainsi que de l’efficacité collective perçue. Le rôle de l’identification nationale s’est révélé plus nuancé, montrant à la fois des effets indirects négatifs via l’efficacité collective et la privation relative, et des effets indirects positifs via l’orientation politique. En conclusion, les résultats montrent que le modèle IDEAS explique l’engagement dans des actions anti-confinement et suggèrent des directions de recherche futures afin d’explorer les rôles potentiellement facilitateurs et inhibiteurs de l’identité nationale dans différents contextes.

Conférencier

Fanny LALOT (University of Basel, Faculty of Psychology, Center for Social Psychology, Switzerland)