CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Corman, M., Aubret, D., Ghazal, J., Berthon, M., Chausse, P., Lohou, C, Dambrun, M. (2020). Attentional bias modification with a new paradigm : The effect of the Detection Engagement and Savoring Positivity (DESP) Task on eye-tracking of attention. Journal of Behavior Therapy and Experimental Psychiatry, 68. doi : /10.1016/j.jbtep.2019.101525
Maïonchi-Pino, N., Carmona, A., Tossonian, M., Lucas, O., Loiseau, V., & Ferrand, L. (2020). Universal phonological restrictions in reading : What do French beginning readers (mis)perceive ? Frontiers in Psychology doi : 10.3389/fpsyg.2019.02914
de la Sablonnière, R., Nugier, A., Kleinlogel, E.P., Pelletier-Dumas, M. & Guimond, S. (In Press). The Impact of National Integration Policies on Prejudice and Psychological Well-being : The Fundamental Role of the Clarity and Coherence of Integration Policies. European Journal of Social Psychology.
SÉMINAIRES
23/01/2020 – Rémy VERSACE

La cognition incarnée : le monde « ressenti » n’est pas pré-donné, mais au contraire projeté, ou énacté, dans une sorte d’espace-temps cognitif. (Salle 307, 10h30-12h00)

Rechercher




Accueil > Évènements

Soutenance de thèse d’Alyson Sicard : Filles et garçons face à la meilleure réussite scolaire des filles : quelles conséquences sur la perception des relations de genre et la performance ?

publié le , mis à jour le

Vendredi 8 novembre 2019. Soutenance de thèse d’Alyson Sicard (LAPSCO, CNRS, UCA). A 14h30, Université Clermont Auvergne, amphi Collomp.

Alyson Sicard présentera et soutiendra publiquement sa thèse intitulée "Filles et garçons face à la meilleure réussite scolaire des filles : quelles conséquences sur la perception des relations de genre et la performance ?".

 

Cette thèse se déroulera le :

- Vendredi 8 novembre 2019
- à 14h30
- amphi Collomp, Université Clermont-Auvergne, Clermont-Ferrand

 
Membres du jury

Delphine MARTINOT (LAPSCO, Université Clermont Auvergne, directrice de thèse)
Marie-Christine TOCZEK (Laboratoire Acté, Université Clermont Auvergne, codirectrice de thèse)
Virginie BONNOT (Laboratoire de Psychologie Sociale, Université Paris Descartes, rapporteure)
Annique SMEDING (Laboratoire Interuniversitaire de Psychologie, Université Savoie Mont-Blanc, rapporteure)
Odile ROHMER (Laboratoire de Psychologie des Cognitions, Université de Strasbourg, examinatrice)
Pascal PANSU (Laboratoire de Recherche sur les Apprentissages en Contexte, Université de Grenoble Alpes, examinateur)