CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Lüders, A., Urbanska, K., Wollast, R., Nugier, A., & Guimond, S. (2021). Bottom-up Populism : How relative deprivation and populist attitudes mobilize leaderless anti-government protest. Journal of Social and Political Psychology, 2021, Vol. 9(2), 506–519, doi : 10.5964/jspp.7349
Goudeau, S., Sanrey, C., Stanczak, A., Manstead, A., & Darnon, C. (2021). Why lockdown and distance learning during the COVID-19 pandemic are likely to increase the social class achievement gap. Nature Human Behaviour. doi : 10.1038/s41562-021-01212-7
Darnon, C., Sommet, N., Normand, A., Stanczak, A., & Désert, M. (in press) Orientation Politique et Soutien à l’Innovation Pédagogique : Qui Sont les Plus Réfractaires ? / Political Orientation and Support for Pedagogical Innovation : Who Resist the Most ? L’Année Psychologique / Topics in Cognitive Psychology.
SÉMINAIRES
18/11/2021 – Serge CAPAROS

Percevoir la forêt ou les arbres : Impact de l’exposition urbaine sur le biais perceptuel. (Amphi Collomp, 10h30-12h00)

25/11/2021 – Vincent PICHOT

Analyse de la variabilité RR : Méthodes et applications. (Amphi Collomp, 10h30-12h00)

ÉVÉNEMENTS
Soutenance de thèse de Dounia Lakhzoum : Semantic organisation and generalisation mechanisms of abstract concepts

Jeudi 16 décembre 2021. Soutenance de thèse de Dounia Lakhzoum (LAPSCO, CNRS, UCA) à 14h30, en salle 404.

Rechercher




Accueil > Évènements

Les stéréotypes de genre : un frein à la parité femmes - hommes ?

publié le , mis à jour le

Mercredi 18 octobre 2017. Mercredis de la Science par Delphine Martinot. De 16h15 à 17h30 à l’Amphi Recherche de pôle Physique (Campus des Cézeaux - Aubière).

Dans le cadre des Mercredis de la Science organisés par l’Université Clermont Auvergne, Delphine Martinot présentera une conférence sur les "Stéréotypes de genre : un frein à la parité femmes - hommes ?".

 

Cette conférence (entrée libre) se déroulera le :

- Mercredi 18 octobre
- de 16h15 à 17h30
- à l’Amphi Recherche de pôle Physique, Campus des Cézeaux, Aubière

 
Résumé

Comparativement aux hommes, les femmes continuent de choisir des orientations professionnelles moins « rentables » en matière de salaire, pouvoir ou prestige. Pourtant, les filles réussissent mieux scolairement que les garçons. Pour rendre compte de ce paradoxe, nous avons étudié le rôle de certains stéréotypes de genre et avons pu montrer qu’ils agissent comme de puissants facteurs de justification de la domination masculine dans notre société en entretenant l’idée que les femmes ne posséderaient pas suffisamment les caractéristiques propices à la poursuite d’études prestigieuses.

Nous avons également interrogé le rôle de l’école dans la promotion de l’(in)égalité des sexes et démontré le rôle délétère de la fonction de sélection du système éducatif sur certains processus psychologiques et sur les choix d’orientation des étudiantes.