CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Spatola N., Belletier C., Normand A., Chausse P., Monceau S., Augustinova M., Barra V., Huguet P.*, & Ferrand L.*. (2018). * equal contribution. Not as bad as it seems : When the presence of a threatening humanoid robot improves human performance. Science Robotics, 3, eaat5843. doi : 10.1126/scirobotics.aat5843
Plancher, G., Mazères, F., & Vallet, G.T. (In press). When motion improves working memory, Memory.
Magnon V., Vallet G.T. & Auxiette C. (2018). Sedentary Behavior at Work and Cognitive Functioning : A Systematic Review. Front. Public Health 6:239. doi : 10.3389/fpubh.2018.00239
SÉMINAIRES
20/09/18 – Oulmann ZERHOUNI

Processus d’autorégulation dans le conditionnement évaluatif et application au traitement des comportements addictifs (Amphi. Paul Collomp, 10h30-12h00)

Rechercher




Accueil > Évènements

From one mind to many : collective threat and collective resilience

publié le , mis à jour le

Jeudi 2 et Vendredi 3 Novembre 2017. Pendant 2 jours se tiendront des journées d’étude dans le cadre du projet interdisciplinaire IM3CP (Influence des Menaces Collectives sur les Comportements et Compréhension de leur Propagation, CNRS) porté par Armelle Nugier pour le LAPSCO, en collaboration avec Serge Guimond (LAPSCO), Michel Streith (LAPSCO), Guillaume Deffuant (IRSTEA) et Sylvie Huet (IRSTEA).

 
Le changement climatique et le terrorisme sont cités comme les deux menaces les plus préoccupantes dans 19 pays à travers le monde dont la France (Pew, 2015). Ces journées d’étude, réunissant des chercheur.e.s internationaux spécialistes des SHS (psychologues sociaux, anthropologues) et spécialistes des systèmes complexes (mathématiciens, informaticiens), visent à mieux comprendre les perceptions de ce type de menace et leur impact. A partir de la présentation d’un certain nombre de données d’enquêtes et d’expérimentations en laboratoire, et de simulations préliminaires, l’objectif est d’affiner la conception de notre modèle informatique offrant des explications nouvelles de certaines dynamiques collectives, comme l’amplification ou la minimisation de la menace suite à des événements catastrophiques.

 

 
Illustration : By Kunirosawa from Paris, France (Rassemblement du 11/01/2015 à Paris (CharlieHebdo)) [CC BY-SA 2.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons