CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Vallet, G.T., Hudon, C., Bier, N., Macoir, J., Versace, R., & Simard, M. (2017). A SEMantic and EPisodic Memory Test (SEMEP) developed within the embodied cognition framework : Application to normal aging, Alzheimer’s Disease and Semantic Dementia. Frontiers in Psychology. [Frontiers]
Butera, F., & Darnon, C. (2017). Competence assessment, social comparison and conflict regulation. In A. Elliot, C. Dweck & D. Yaeger (Eds). Handbook of Competence and Motivation (2nd Edition : Theory and Application) (pp. 192-213) New York : Guilford Press.
Darnon, C., Wiederkehr, V., Dompnier, B., & Martinot, D. (in press). "Where there is a will, there is a way" : Belief in School Meritocracy and the social-class achievement gap". British Journal of Social Psychology. DOI : 10.1111/bjso.12214
SÉMINAIRES
21/09/2017 – Valérie AMIARD

Les facteurs de pénibilité au travail - Objet d’une controverse (Amphi. Paul Collomp, 10h45-12h15)

Rechercher




Accueil > Présentation

Le "Laboratoire de Psychologie Sociale et Cognitive"
LAPSCO-UMR UBP-CNRS 6024

publié le , mis à jour le

Le "Laboratoire de Psychologie Sociale et Cognitive" (LAPSCO–UMR UCA-CNRS 6024), fondé (en 1984) et associé (en 1990) par Jean-Marc Monteil au CNRS, regroupe actuellement 35 permanents et 85 personnes au total avec les personnels contractuels, les doctorants et post-doctorants. Son objet est l’étude des comportements et des processus cognitifs impliqués dans les grandes fonctions mentales (perception, attention, mémoire, langage, temporalité), depuis leurs bases cérébrales jusqu’à leurs régulations sous l’influence de l’environnement social, avec des enjeux forts dans les domaines notamment de l’éducation et de la santé. À l’interface de la psychologie expérimentale (sociale, cognitive et développementale) et des neurosciences intégratives, cette orientation scientifique originale et très productive a conduit pour le prochain contrat (2017-2021), sous la direction de Pascal Huguet (DR1 CNRS), à une structuration du laboratoire en 3 équipes : 1- « Cognition-Comportement-Contexte » ; 2- « Comportements Sociaux et Dynamiques Collectives », et 3- « Stress Physiologiques et Psychosocial », le tout au service d’une vision très intégrée des processus cognitifs et des conduites humaines. Évalué très positivement par le HCERES et la section 26 (cerveau-cognition-comportement) du comité national de la recherche scientifique, cette nouvelle organisation et son projet sous-jacent bénéficient d’un soutien à parité de deux instituts du CNRS (Institut National des Sciences Biologiques et Institut des Sciences Humaines et Sociales). Partenaire de deux LABEX, partenaire et/ou porteurs de plusieurs projets financés par l’ANR ou l’Europe, le LAPSCO est également très actif en matière de partenariats avec les acteurs de l’éducation, de la santé, de la sécurité nationale, et du monde économique (laboratoire commun en émergence avec Michelin, projet « e.P3C » lauréat APP EFRAN 2016 avec deux entreprises et le soutien du Rectorat de Clermont-Fd).
 

Nos tutelles :
 
Cliquez ici pour accéder à l’organigramme du LAPSCO.